« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Vingt-et-uniĂšme dimanche du temps ordinaire

Livre d'IsaĂŻe 66,18-21.
Avec leurs actions et leurs pensées. Moi, je viens rassembler toutes les nations, de toute langue. Elles viendront et verront ma gloire :
je mettrai chez elles un signe ! Et, du milieu d’elles, j’enverrai des rescapĂ©s vers les nations, vers Tarsis, Pouth et Loud, MĂšshek, Rosh, Toubal et Yavane, vers les Ăźles lointaines qui n’ont rien entendu de ma renommĂ©e, qui n’ont pas vu ma gloire ; ma gloire, ces rescapĂ©s l’annonceront parmi les nations.
Et, de toutes les nations, ils ramĂšneront tous vos frĂšres, en offrande au Seigneur, sur des chevaux et des chariots, en litiĂšre, Ă  dos de mulets et de dromadaires, jusqu’à ma montagne sainte, Ă  JĂ©rusalem, – dit le Seigneur. On les portera comme l’offrande qu’apportent les fils d’IsraĂ«l, dans des vases purs, Ă  la Maison du Seigneur.
Je prendrai mĂȘme des prĂȘtres et des lĂ©vites parmi eux, – dit le Seigneur.

Psaume 117(116),1.2.
Louez le Seigneur, tous les peuples ;
fĂȘtez-le, tous les pays !

Son amour envers nous s'est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !



Lettre aux HĂ©breux 12,5-7.11-13.
FrĂšres, vous avez oubliĂ© cette parole de rĂ©confort, qui vous est adressĂ©e comme Ă  des fils : ‘Mon fils, ne nĂ©glige pas les leçons du Seigneur, ne te dĂ©courage pas quand il te fait des reproches.
Quand le Seigneur aime quelqu'un, il lui donne de bonnes leçons ; il corrige tous ceux qu’il accueille comme ses fils.’
Ce que vous endurez est une leçon. Dieu se comporte envers vous comme envers des fils ; et quel est le fils auquel son pÚre ne donne pas des leçons ?
Quand on vient de recevoir une leçon, on n’éprouve pas de la joie mais plutĂŽt de la tristesse. Mais plus tard, quand on s’est repris grĂące Ă  la leçon, celle-ci produit un fruit de paix et de justice.
C’est pourquoi, redressez les mains inertes et les genoux qui flĂ©chissent,
et rendez droits pour vos pieds les sentiers tortueux. Ainsi, celui qui boite ne se fera pas d’entorse ; bien plus, il sera guĂ©ri.

Évangile de JĂ©sus-Christ selon saint Luc 13,22-30.
En ce temps-lĂ , tandis qu’il faisait route vers JĂ©rusalem, JĂ©sus traversait villes et villages en enseignant.
Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvĂ©s ? » JĂ©sus leur dit :
« Efforcez-vous d’entrer par la porte Ă©troite, car, je vous le dĂ©clare, beaucoup chercheront Ă  entrer et n’y parviendront pas.
Lorsque le maĂźtre de maison se sera levĂ© pour fermer la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez Ă  frapper Ă  la porte, en disant : “Seigneur, ouvre-nous”, il vous rĂ©pondra : “Je ne sais pas d’oĂč vous ĂȘtes.”
Alors vous vous mettrez Ă  dire : “Nous avons mangĂ© et bu en ta prĂ©sence, et tu as enseignĂ© sur nos places.”
Il vous rĂ©pondra : “Je ne sais pas d’oĂč vous ĂȘtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice.”
LĂ , il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophĂštes dans le royaume de Dieu, et que vous-mĂȘmes, vous serez jetĂ©s dehors.
Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu.
Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. »



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Commentaire du jour : Concile Vatican II
« Alors on viendra de l'orient et de l'occident, du nord et du midi prendre place dans le Royaume de Dieu »



 
©Evangelizo.org 2001-2017