« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le lundi de la 11e semaine du temps ordinaire

DeuxiĂšme lettre de saint Paul ApĂŽtre aux Corinthiens 6,1-10.
FrÚres, en tant que coopérateurs de Dieu, nous vous exhortons encore à ne pas laisser sans effet la grùce reçue de lui.
Car il dit dans l’Écriture : ‘Au moment favorable je t’ai exaucĂ©, au jour du salut je t’ai secouru.’ Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut.
Pour que notre ministÚre ne soit pas exposé à la critique, nous veillons à ne choquer personne en rien.
Au contraire, en tout, nous nous recommandons nous-mĂȘmes comme des ministres de Dieu : par beaucoup d’endurance, dans les dĂ©tresses, les difficultĂ©s, les angoisses,
les coups, la prison, les Ă©meutes, les fatigues, le manque de sommeil et de nourriture,
par la chastetĂ©, la connaissance, la patience et la bontĂ©, la saintetĂ© de l’esprit et la sincĂ©ritĂ© de l’amour,
par une parole de vĂ©ritĂ©, par une puissance qui vient de Dieu ; nous nous prĂ©sentons avec les armes de la justice pour l’attaque et la dĂ©fense,
dans la gloire et le mĂ©pris, dans la mauvaise et la bonne rĂ©putation. On nous traite d’imposteurs, et nous disons la vĂ©rité ;
on nous prend pour des inconnus, et nous sommes trÚs connus ; on nous croit mourants, et nous sommes bien vivants ; on nous punit, et nous ne sommes pas mis à mort ;
on nous croit tristes, et nous sommes toujours joyeux ; pauvres, et nous faisons tant de riches ; démunis de tout, et nous possédons tout.

Psaume 98(97),1.2-3ab.3cd-4.
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras trĂšs saint, par sa main puissante,
il s'est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaĂźtre sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s'est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d'Israël.

La terre tout entiĂšre a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entiĂšre,
sonnez, chantez, jouez !



Évangile de JĂ©sus-Christ selon saint Matthieu 5,38-42.
En ce temps- lĂ , JĂ©sus disait Ă  ses disciples : « Vous avez appris qu’il a Ă©tĂ© dit : ‘ƒil pour Ɠil, et dent pour dent’.
Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au mĂ©chant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.
Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.
Et si quelqu’un te rĂ©quisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.
À qui te demande, donne ; Ă  qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! »



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Commentaire du jour : Sainte ThérÚse de l'Enfant Jésus
« Laisse-lui encore ton manteau »



 
©Evangelizo.org 2001-2018